Serges Arthur Aboua

Né 1981 à Anyama, Côte d’Ivoire Vit et travaille à Abidjan, Côte d’Ivoire

L'artiste Serges Arthur Aboua, né à Anyama, un village proche de la capitale économique Abidjan, montre dans ses œuvres la beauté de son pays d'origine. En 2006, la même année de sa sortie de l'ENBA (École Nationale des Beaux-Arts) d'Abidjan, il a exposé ses œuvres au Musée municipal d'art contemporain d'Abidjan. Aboua a longtemps été un tuyau d'initié dans la scène artistique locale en Côte d'Ivoire et on le trouve dans de nombreuses collections privées. L'œuvre de l'artiste se caractérise par son talent de peintre exceptionnel et sa grande variété de thèmes.

Son travail est guidé par la culture traditionnelle avec laquelle il est très lié. Des scènes de la vie quotidienne ainsi que des paysages urbains et ruraux servent d'inspiration à Aboua pour ses compositions et ses portraits figuratifs et abstraits colorés. Sa technique de peinture se caractérise par un coup de pinceau virtuose, un subtil mélange de couleurs et l'application directe de la peinture sur la toile. Dans certaines œuvres, il utilise parfois des matériaux de tous les jours (coupures de journaux, carton, tissu, perles, pagne, etc.). En utilisant ces objets dans ses œuvres, il s'inspire de la tradition locale, car les objets quotidiens ont souvent été utilisés pour produire des œuvres d'art, mais en même temps il fait référence aux mouvements artistiques influents du XXe siècle - Dada et Pop Art, tandis que ses autres œuvres montrent son intérêt pour les œuvres plus classiques de Turner et Monet.

Dans ses œuvres, Aboua utilise une approche impressionniste, souvent associée à la beauté de la nature, pour montrer la beauté et la culture de son pays d'origine et de ses milieux urbains, déconstruisant ainsi l'association souvent erronée selon laquelle il n'y a que guerre, violence et pauvreté en Afrique. Ses œuvres reflètent également le discours politique et social ; une génération fière de ses origines et un État qui a retrouvé une nouvelle confiance en soi. Il s'intéresse aux groupes qui rendent l'existence de la société possible, par exemple en montrant la routine brutale, déchirante mais aussi d'une grande beauté du travail des infirmières et en réfléchissant ainsi à des sujets de la plus haute importance à l'époque que nous vivons aujourd'hui.

Biographie / CV